La cosmétique bio sent-elle moins bon ?

La cosmétique bio sent-elle moins bon ?

Depuis l'arrivée des cosmétiques bio, un bon nombre d'utilisateurs se penchent essentiellement sur la comparaison avec les cosmétiques conventionnels. En effet, ces derniers sont de plus en plus délaissés au profit des bio. C'est d'ailleurs ce qui justifie que beaucoup se demandent si le cosmétique bio sent moins bon que son homologue non bio. Cette question peut être nuancée et analysée de plusieurs façons sur la base des parfums.

L'origine des parfums

Le premier élément d'analyse sur lequel il faut se pencher est celui de la nature des parfums. En effet, il faut comprendre d'où ces derniers proviennent afin d'obtenir un premier volet de réponse.

Pour obtenir leurs senteurs, le cosmétique bio utilise à savoir soit de l'alcool végétal, soit de l'huile essentielle. Ces deux solutions étant végétales, elles sont un concentré de parfums naturels issus de fleurs et de plantes comme la rose, la lavande, le jasmin, le basilic, l'orange, la citronnelle, la menthe, la verveine, la vanille, le romarin, la sauge, le thym, le gelée royale, la cire d'abeille, etc. Ce sont donc ces huiles qui dans ces cas, sont responsables de leur parfum. Ces fragrances sentent donc naturellement bons puisque ce sont les essences naturelles des plantes. Elles sont seulement plus volatiles et ne restent pas longtemps.

Ce sont des fragrances naturelles que les cosmétiques classiques tentent de reproduire par des procédés chimiques. Des molécules artificielles odorantes tirées de matière fossile comme le pétrole, le charbon ou l'ambre. En utilisant un procédé de synthèse, on obtient par exemple l'alcool phényléthylique qui imite la senteur d'une rose. Tout ceci indique qu'ils sont essentiellement fabriqués par les industries du cosmétique. Ces entreprises utilisent souvent certains produits, qui sont réputés pour avoir des effets néfastes pour l'organisme.

La concentration des parfums

Un autre élément d'observation vers lequel il faut se tourner est bien entendu la concentration. Concernant les cosmétiques bio, du fait qu'elles soient tirées d'alcool et d'huile végétales, ces dernières sont assez concentrées. En effet, ces deux éléments proviennent des fleurs et des plantes qui sont réputées pour leurs propriétés très odorantes.

Au nombre de ces plantes, il y a entre autres la lavande, le jasmin, le thym, le basilic ou encore la rose. Toutefois, les cosmétiques conventionnels ne sont pas aussi différents. En réalité, ce sont les senteurs naturelles que les labels classiques ont pour objectif de reproduire. Cependant, du fait que ces fragrances soient synthétiques, elles ne disposent pas de la même teneur que celle des cosmétiques bio.

La senteur du cosmétique bio

Lorsqu'on se demande si le cosmétique bio sent moins bon que celle d'il y a quelques années, on s'aperçoit que la réponse est pour le moins nuancée. Il est vrai que la senteur des cosmétiques bio et des cosmétiques classiques est la même. Toutefois, celle des dernières durent moins. Cela s'explique par le fait qu'elle soit très volatile.

Ainsi, l'odeur des produits bio est naturelle, sans pour autant être meilleure que celle des autres types de cosmétiques. C'est le cas avec la plupart des produits proposés, par les labels, tel qu'Aroma-Zone. De plus, la senteur des produits classiques n'est également pas d'un cran supérieur. Il s'avère même que ces produits sont considérés comme nuisible, car la plupart d'entre eux sont tirés du pétrole ou de la silicone.

Quoi qu'il en soit, il serait toujours préférable d'adopter des produits aux senteurs naturelles, car elles sont plus respectueuses de notre peau, mais aussi de l'environnement. Aussi, il faut retenir que ces senteurs ne sont quasiment pas allergènes. C'est d'ailleurs ce qu'a compris Aroma-Zone en orientant sa dynamique vers la commercialisation de produits 100 % naturels.